TROC PLANTES – VIDE JARDIN

Le Comité des fêtes de Mont-sur-Monnet vous propose d’échanger, de vendre ou d’acheter…

Le DIMANCHE 22 AVRIL 2018 à partir de 10h dans la cour de la Mairie.

(Possibilité de réserver gratuitement un emplacement de 5m linéaires maximum)

* Fleurs et plants de la JARDINERIE DES LACSS
* Vente de PIZZAS à partir de 12
* Buvette et pâtisseries
*Animations pour les enfants

Renseignements : 06.83.66.05.88 – 03.84.51.20.37

Les séances du Conseil Municipal

Conseil d’avril 2018

CR CONSEIL DE MARS 2018

CR CONSEIL DE FEVRIER 2018

2017

CR Conseil de JANVIER 2017

CR Conseil de MARS 2017

CR Conseil de MAI 2017

CR Conseil de JUIN 2017

CR Conseil de JUILLET 2017

CR Conseil de SEPTEMBRE 2017

CR CM octobre 2017

CR Conseil de NOVEMBRE 2017

CR Conseil de DECEMBRE 2017

2016

CR Conseil de JANVIER 2016

CR Conseil de MARS 2016

CR Conseil de 18 MARS 2016

CR Conseil de AVRIL 2016

CR Conseil de MAI 2016

CR Conseil de JUIN 2016

CR Conseil de JUILLET 2016

CR Conseil de SEPTEMBRE 2016

CR Conseil de NOVEMBRE 2016

2015

2014

2013

2012

2011

Les jeux du Plateau

Planning 2017-2018 des manifestations

jeux_des_plateaux-pdf

DIMANCHE 22 AVRIL 2018 à 14h : après-midi JEUX

DIMANCHE 20 MAI 20018 à 11h au Marais : PIQUE-NIQUE et après-midi JEUX

SAMEDI 23 JUIN 2018 au Marais : Concours de Boule

Les enfants sont les bienvenus, ils apporteront leurs jeux de sociétés et leur bonne humeur!

REPAS DES ANCIENS

Le repas au restaurant « LE LACUSTRE » a réuni 34 personnes mêlant les « anciens » du village et les conseillers municipaux.

Cette journée fut une réussite tant au niveau de nos papilles que de l’ambiance.

Merci à TOUS!!!

L’affouage

Pour toute question concernant l’affouage, vous pouvez vous rendre en Mairie ou vous adresser à la Commission Bois

Voici un peu de lecture pour votre sécurité et celle des autres.

regles

Amicale des sapeurs pompiers

Présentation de la commune

La commune de Mont sur Monnet est située sur le deuxième plateau, à une altitude de 650m. Elle fait partie du canton de Champagnole.

La commune de Mont sur Monnet est rattachée à la Communauté de Communes Champagnole Porte du Haut Jura.

La commune de Mont sur Monnet a sur son territoire le Centre de Secours, desservant 13 communes du plateau :
Chatelneuf, Chevrotaine, Fontenu, Loulle, Marigny, Mont sur Monnet, Pillemoine, Pont du Navoy, Saffloz, Songeson, Monnet la Ville, Montigny, Menetrux en Joux.
Une vingtaine de pompiers volontaires y interviennent sous le commandement du Lieutenant Hervé GINDRE, Chef de centre.

Les enfants sont scolarisés en maternelle et primaire au Sivos du Plateau, dans de nouveaux bâtiments situés sur la commune de Loulle. Le Sivos compte 4 classes et regroupe 6 communes : Chatelneuf, Loulle, Le Vaudioux, Mont sur Monnet, Pillemoine, Saffloz. A la rentrée 2011, le sivos accueillait 40 enfants de Mont sur Monnet sur un effectif total de 90 élèves.

Les plus grands vont aux collèges et lycées publics et privés de champagnole.
30% de la population de Mont sur Monnet a moins de 18 ans.

La population de Mont sur Monnet a augmenté régulièrement ces dernières années pour atteindre aujourd’hui 217 habitants :
2012 – 217 habitants 2011 – 230 habitants
2010 – 204 habitants 2009 – 210 habitants
2008 – 204 habitants 2007 – 199 habitants
2006 – 186 habitants

recensement de 1999 : 174 habitants.

La commune gère actuellement 7 logements communaux.
Mont sur Monnet est une commune forestière avec 250 ha de forêt soumise à la gestion par l’ONF. Il existe 5 ASA (groupement de propriétaires forestiers) sur la commune.

Activités sur la commune de Mont sur Monnet :

 1 pisciculture (sur la rivière de « La Balerne »),

 1 scierie,

 4 exploitations agricole (qui produisent du lait qui est transformé en comté).

Comité des fetes de Mont sur Monnet

Un nouveau comité des fêtes a été installé en Mai 2015. Il comporte 13 membres au sein de son bureau, de tous âges et de toutes origines, ce qui est une preuve de dynamisme et un gage de sérieux.
Sans attendre, ce nouveau comité s’est mis à l’ouvrage, avec des organisations récurrentes comme le troc plantes, le week-end de l’ascension, la fête de la musique, la fête patronale le 15 Août, etc…
Il supporte aussi le Conseil Municipal des Jeunes avec lequel il travaille la main dans la main, ainsi que les autres associations de la Commune.
La souriante et dynamique Présidente est pour cette année Madame Marie-Jo Guillaume.

Histoire

QUELQUES ANCIENNES CARTES POSTALES DU VILLAGE, DATANT DE LA PERIODE « ENTRE DEUX GUERRES ».

L’ANCIEN CAFE DU VILLAGE, LE QUARTIER DE L’EGLISE, ET, LE MARAIS

vues-anciennes-du-village

ACCA Mont sur Monnet

Notre jolie commune de Mont-sur-Monnet, acceuille, avec son association de chasse, une trentaine d’adhérents, séduis par la bonne organisation, la gestion et l’ambiance qui règne au sein de ce groupe.

Tous les ans, nous nous retrouvons de Septembre à Janvier, avec beaucoup de plaisir, pour passer d’agréables moments entre amis.

Notre activité principale est la chasse au gros gibier, sanglier et chevreuil. Mais nous chassons aussi la bécasse, oiseau très présent sur notre territoire.

Et si nous voulons continuer à voir de si rares et beaux moments, la bonne gestion du gibier est très importante !! Nous nous devons de respecter un certain quota pour chaque espèce !!

Tous les week-ends,de septembre à janvier, lorsque nous nous réunissons, nous consacrons une trentaine de minutes à rappeler les consignes de sécurité , ainsi que les consignes de tir. Il est necessaire de bien identifier l’animal avant de tirer afin de ne pas tuer une laie ou chevrette ayant des petits. Sachez que dans notre association, un « mauvais tir », est amendable.

La nature est une chose merveilleuse et nous faisons notre possible pour la préserver , tout en exerçant notre passion !

Actualités

Sandrine BONIN a été élue Maire de Mont-sur-Monnet ce vendredi 13 octobre 2017.

sandrine-bonnin-nouvelle-maire-1508000921-jpg

Elle sera secondée par Karine CORNIER (1ère adjointe) et Dominique Fabienne RAMBOZ (2ème adjointe) ainsi que par un conseil municipal au complet

Hébergement en gîtes

Le gite de la Cure appartient à la Commune. Il comporte quatre grandes chambres, toutes munies d’un lit double et de grands placards, d’une grande salle de séjour/cuisine, une salle de bain, et un salon TV.

Si vous le désirez, il comprend une salle d’une contenance de 80 personnes + toilettes et cuisines complétement équipée de matériel professionnel (vaisselle, mobilier, lave-vaisselle, fours, fourneaux, frigo, etc….). La salle n’est pas occupée si le gite est loué, à moins d’un accord avec du gite.

Mont sur Monnet est petit village champêtre de 200 habitants dans une commune de 20 km² dont près de la moitié sont recouverts de forêts, et 40% de prés. Nous sommes à quelques minutes seulement du lac de Chalain et des principaux lieus touristiques du Jura (cascades du hérisson, grottes, château Chalon, pic de l’aigle, randonnées, pêche, pertes de l’Ain, Fort des Rousses, Les salines Royales et celles de Salin, la vache qui rit, etc…, etc…). Bref, il y en a pour tous les goûts.
Nous sommes proches de la ville-bourg de Champagnole (10 km), qui offre en Août de nombreuses animations.
Il y a autour de chez nous bon nombre de restaurants, du plus simple au gastronomique étoilé, et une activité culturelle étonnante pour une région rurale

Nous sommes à 45 minutes de route de Pontarlier (distillerie « historique », lac de Saint-point, etc..), qui est une ville charmante de 20.000 habitants, et à une heure de Besançon.

Nous sommes aussi à une heure (70 km, mais il faut passer les cols) de Genève et de Lausane, qui offrent de nombreuses possibilités au bord et sur le Lac Léman. La route qui y mène est magnifique et c’est une vraie promenade.

Bref, la région vaut le détour.
Le gîte est situé dans une petite rue en cul-de-sac au bord d’un pré: il n’y a aucun vis à vis et le calme est garanti. Il est flanqué d’un beau grand jardin.

Le prix de la location est fixé à 15 euros par jour et par personne, avec un minimum de 50 euros. Nous acceptons les animaux, mais pas plus de deux à la fois.
Le gite est à l’étage, la salle au rez-de-chaussée.

Surface habitable du gite : 103.14 m2
Surface utile du gite : 117.49 m2.

coop

p1030368 p1030373

The « Gite de la cure » belongs to the village. It offers a comfortable accommodation for groups and families up to 8/10 persons, with 4 large bedrooms, a spacious kitchen, on bathroom, a living room with TV (in French).
You can also enjoy a big garden with BBQ, and a veranda in case of rain.
The accommodation is at the first floor, and at ground level , there is a fully equipped hall and kitchen to organize parties up to 80 persons . Of course, in case you will rent the cottage, the hall will not be rented to anybody else, so that you are sure to have a quite stay.
We are situated in the middle of the nature, in a village of 200 inhabitants, surrounded by 20 square kilometers of woods and pastures.
We are at stone throw from the major touristic sites of the French Jura, whilst being in a very quiet place.
The lake districts starts at only 10 minutes drive (superb landscapes, bathing, and entertainments of all kind)
• Amongst others , you should visit the lake of Chalain, The “Grand et petit Maclu, Clairvaux, the lake of Chambly, and to the north the ‘Lac de Saint-point”
• Unless you want to go to the “Lac Leman” in Switzerland, that you will reach after 70 kilometers or one hour drive between the mountain. (Geneva, Lausane, etc…)

And the vineyards in the opposite direction is nearby to.
• A must is to visit Chateau Chalon, where one of the oldest French wine is produced: the “Vin Jaune” which stand for “YellowWine”
• Then go to Arbois, but not without a sightseeing tour in Baume les Messieurs, selected by the national French TV (FR3) as one of 10 nicest village in the Country.

In august, the town of Champagnole offers thousands things to do.

If you like fishing, this is where you must be. In the numerous rivers and lakes, you will find everything you want.

In terms of restaurants, The Jura offers a tasty French cuisine full of flavors and all made out of local natural products . From the simple one – low cost ad high quality- to the most famous one having gained some stars from Michelin. Most of them are at less than ½ hour drive from here.

The “Gite de la Cure” is in a small cul de sac road. We can guarantee silence and serenity. You will have no direct neighbors.
As a public accommodation, we can offer a large network of contacts from the “Mairie” (the town hall), and you can get a nice opportunity – of you wish – to share the everyday life of a typical small rural French village.

Le conseil Municipal

  • Sandrine BONIN Maire
  • Karine CORNIER 1ère Adjointe
  • Dominique RAMBOZ 2ème Adjointe
  • Fabienne PERNOT Conseillère Municipale
  • Michel DE ALMEIDA Conseiller Municipal
  • Thomas RAMBOZ Conseiller Municipal
  • Thierry CHEF Conseiller Municipal
  • Nelly GAVAND Conseillère Municipale
  • Sandy GIRARDOT Conseillère Municipale
  • Pierre-Yves DOUILLET Conseiller Municipal
  • Vincent AUGER Conseiller Municipal

Rénovation des statues de l’Eglise Communale

article-revue-sources

Les 4 évangélistes :
Les statues grandeur nature qui ornent l’église de Mont sur Monnet sont de retour après restauration aux ateliers Arc Restauro de Chenôves (71).
Ces œuvres du XVIIIe siècle en bois de tilleul, dorées à la feuille d’or et peintes, avaient été très endommagées par le temps mais aussi par les initiatives humaines.
Elle sont inscrites à l’inventaire supplémentaire des mobiliers des monuments historiques (de gauche à droite, Saint Jean et l’aigle, Saint Mathieu et l’angelot, Saint Marc et le lion, Saint Luc et le taureau).

statues-renovees

Abbaye de Balerne

L’Abbaye de Balerne a été fondée au debut du XIIème siècle. Sa puissance et son rayonnement se sont appuyés sur sa richesse agricole et viticole mais surtout sur le sel récolté à Lons le Saunier. Les moines poursuivirent le développement du monachisme dans le Jura en allant construire l’abbaye de Bonmont (aujourd’hui en Suisse) Nous avons décidé de fêter ses 900 ans cette année en organisant quelques événements.
Abbaye de Balerne copie-de-pict0001


L’Eglise

MONT SUR MONNET

Octobre 2012

Nous pouvons de nouveau entendre sonner l’Angélus depuis le 26 septembre dernier. Le Conseil Municipal a, en effet, accepté le devis de l’entreprise Bodet pour la fabrication d’un nouveau battant sur la plus petite (mais la plus ancienne) de nos deux cloches.
Joséphine Eugénie, son nom témoigne sans doute de la fidélité des habitants de Mont sur Monnet à la famille impériale. Elle fut fondue par Farmier Frères, fondeurs à Rebécourt-Vrécourt dans les Vosges.
Les inscriptions sur le pourtour de cette cloche mentionnent le nom du maire de 1878, Monsieur Emile Monnier.
Elle fut bénite (nc) par Monseigneur Carette, vicaire général du diocèse ; elle avait pour parrain Joseph Elysée Gindre, curé de la paroisse, et pour marainne Zoé Mandrillon (peut être Jeanne Joséphte Zoé Mandrillon, institutrice, 15 avril 1831 – 4 novembre 1911).
Citons le nom de Michel et Jean-Yves, sympathiques techniciens de l’Entreprise Bodet qui ont ainsi redonné un « choeur battant » à Joséphine Eugénie.

*****************************************************************

L’histoire de notre village reste à écrire.

Quelqu’un sans doute, un jour, se consacrera à cette tâche.
En s’appuyant sur quelques feuillets consacrés aux modestes monuments de Mont-sur-Monnet, rédigés par Madame Andrée LETOUBLON (maire de 2005 à 2008), nous pouvons retenir :

En 1600 il n’y avait pas de paroisse de Mont-sur-Monnet, nous dépendions de Monnet la Ville qui dépêchait un vicaire pour officier dans la chapelle qui existait alors. A l’époque, il y avait déjà des familles Picaud, Ramboz, Monnier et autres qui avaient du caractère et ne se pliaient pas facilement aux volontés du curé de Monnet. Ils avaient même confisqué les clefs de la chapelle et du tabernacle. Le diocèse de Saint Claude n’existait pas. Nous faisions partie de celui de Besançon.
1789-1793 : Il semble bien vrai que les gandiers ou gadji (mangeurs de gaudes) ont en effet un caractère bien trampé puisque pendant la révolution, lors d’un conflit avec une famille noble locale qui refusait son bois aux habitants, ceux-ci s’équipèrent et allèrent couper à blanc le pré bois du Chanet.
Après 1801 : Mont sur Monnet compte alors 525 habitants, Besançon en fait donc une paroisse. Il fallait construire une église, à quelle date le fut-elle exactement ? Sur le presbytère figure 1818. C’est sans doute la fin des travaux. L’Abbé Lornet sera le premier curé. La chaire en marbre et d’autres mobiliers proviennent de l’Abbaye de Chateau Châlon. En 1880. première restauration. Le choeur est agrandi sous la direction de l’architecte Roy. L’autel principal (1881) est l’oeuvre (au moins en partie) du sculpteur Picaud de Mont sur Monnet. En 1977, nouvelle phase de travaux par le bénévolat des habitants paroissiens.

A propos de la vie religieuse, lisons le témoignage laissé par Raoul girardot sur la période de son enfance :
Entre les deux guerres 1914-1918 et 1939-1945, la paroisse a un prêtre desservant, l’Abbé Raymond Dubrez, originaire de Cuvier, arrivé en 1909. Nous allions au cathéchisme le matin à 6heures 30, heure du soleil. Une heure de cathéchisme, suivie de la messe, et, école à 8 heures. L’année avant notre communion solennelle, trois jours par semaine, nous retournions de 11 heures à midi et le dimanche après les vêpres.
Dans le clocher de l’église, deux cloches annoncent les évènements de la paroisse : trois angélus tous les jours, messes, incendies, mobilisation, décès. La grosse cloche sonnait le glas des hommes et la petite celle des femmes. C’était un moyen comme un autre d’indiquer le sexe du défunt.
Les sonneries se faisaient par adjudication annuelle à la mairie. Chez Morel sonnaient les angélus. Chez Auguste Pelletier, une nombreuse famille de cultivateurs, assuraient tous les offices. A cette période, il y en avait beaucoup.

eglise
Les cigognes ont élues domicile sur notre clocher !
cigognes-eglise